Catégorie : Ciel

L’amour

Mais oui Tu as vu l’étrange Aussi En toi En tes proches Tu sais Inhérente La différence Et sa sagesse Sa complétude Qui Vacille en toi Quand il se confronte S’affronte A la différence Tant de fragilités Dans nos vies De convoitises Vaines Si…

Désir

Si pur Silence Des solitudes Voulues Attendues Car toujours vers Lui Ton cœur  A ce désir Ce puits D’un secret Où il se sait Reconnu Choisi Car depuis toujours Fruit élu De Son si pur Amour Et malgré Toute disgrâce Pour toujours Attendu En…

Cristal

Effluve d’azur Si légère Si lucide Lueur bleue Aura passé L’été Aura fugué Le si doux Succulent Destin Des corolles de feu Seule luit Abrupte et nue La blancheur Sa solitude Mais tu l’as su Unique Eblouissante La neige Des délices divines Et dans…

Le bleu d’elle

Si bleue Une aile sur la mer Si fin azur La lame liquide Et si lisse Si pur envol Unique sentir D’un cristal A peine Ainsi L’âme d’Elle La divine Si tendre Maman du Ciel Et Son cœur  Déchiré Parmi nos errements Nos discordes…

Diamant

D’or et de rubis Sang et vie divine Une couronne Si légère brume De clarté Et virent Les mornes couleurs Des monts et des plaines En leurs rumeurs D’un ici de discorde Virent Les nuits secrètes De nos insomnies Virent en arc de plénitude…

Le bonheur

Comment L’oublier Si pauvres soudain Les joies de l’ici Leur ivresse Pourtant si sublimes Parfois Comment oublier La splendeur Des joies divines Le si suave De leur douceur infinie La puissance D’un Amour Essence même de Vie La grâce de Sa Neige Si impalpable Immarcescible…

Grâce

Il était ta vie Si chère A cause de Lui La vie Qu’en ce monde Son bonheur Et sa douleur parfois Il t’a confiée Remise Avec tant de tendresse Et pour Lui Avec Lui Et en Lui Tu chemines Et tu le sais Le…

Astre

Pourquoi se soucier Un seul petit instant Se soucier L’or pur Gît En la bordure du cœur Tel l’astre Vibrant l’Infini Vibrant l’Amour En orée de ciel Et tu te tais Tu écoutes Les flots avides parmi la mer Tu écoutes Leur murmure assoupi…

Rives

Et il y aurait le soir Et ses vapeurs de pourpre Et si ardent Le rêve de l’oiseau Qu’enivrent les lointains D’îles incertaines Car le soir Serait aube Splendeur de lumière  Sais-tu L’aube jamais ne cesse L’Eternel en toi Est cette vie où jaillit…

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :