Étiquette : Chant

Obstinément

  Autrefois Il y avait le tien Ô douleur Ô déchirure Le mien écartelé Broyé Ô si doux Le chant d’aurore De mon passé Parmi les blés Et l’or De mon berceau Mais je t’ai vu Orage Si avides Ils t’ont décidé Ceux qui…

Guerre et paix

3 Comme elle est tendre La paix Que la guerre a déchirée Comme elle est neuve De ses rêves Si fragile Et peut-être Déjà confisquée La guerre se sera tue On l’aura cru Mais comment briser Ses germes Toujours naissant Dans le cœur de…

Désir

Si pur Silence Des solitudes Voulues Attendues Car toujours vers Lui Ton cœur  A ce désir Ce puits D’un secret Où il se sait Reconnu Choisi Car depuis toujours Fruit élu De Son si pur Amour Et malgré Toute disgrâce Pour toujours Attendu En…

L’appel

Tu vins Et comme Tu saisis l’âme Paume ouverte Qui infiniment Attire Ô invincible Irréversible Victime Si librement consentie Cœur si tendre Qui nous veut Tout à Lui Et qui nous inspire Creuse en nous Le manque Toute la folie de Son désir Ô…

Neige

Ô Neige Ma Neige Toute mon âme Est venue En mon cœur Tel un cristal D’or fin Car âme de Lui Toute mon âme même  Tout Lui Si divinement infus Si pure Clarté Si pur Limpide Translucide bonheur Ô l’être Par Lui envahi Infiniment…

Le bonheur

Comment L’oublier Si pauvres soudain Les joies de l’ici Leur ivresse Pourtant si sublimes Parfois Comment oublier La splendeur Des joies divines Le si suave De leur douceur infinie La puissance D’un Amour Essence même de Vie La grâce de Sa Neige Si impalpable Immarcescible…

Grâce

Il était ta vie Si chère A cause de Lui La vie Qu’en ce monde Son bonheur Et sa douleur parfois Il t’a confiée Remise Avec tant de tendresse Et pour Lui Avec Lui Et en Lui Tu chemines Et tu le sais Le…

Une si suave clarté

Sentir la gangue Sentir l’âpre Du cri Sur la page De ta vie Et savoir croire D’aimer Un secret de ciel Savoir Qu’Il te suffit Lui La douceur infinie Lui l’Infini rose De si suave clarté Mais éclat si pur S’élève l’âme Neige De…

Astre

Pourquoi se soucier Un seul petit instant Se soucier L’or pur Gît En la bordure du cœur Tel l’astre Vibrant l’Infini Vibrant l’Amour En orée de ciel Et tu te tais Tu écoutes Les flots avides parmi la mer Tu écoutes Leur murmure assoupi…

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :