Catégorie : Bretagne

Rives

Et il y aurait le soir Et ses vapeurs de pourpre Et si ardent Le rêve de l’oiseau Qu’enivrent les lointains D’îles incertaines Car le soir Serait aube Splendeur de lumière  Sais-tu L’aube jamais ne cesse L’Eternel en toi Est cette vie où jaillit…

%d blogueurs aiment cette page :