Étiquette : Jour

Un trésor

Comment Porterais-tu La perte Incessante Inévitable En cette vie Si tu n’aimais En Lui Par Lui Tout le si cher Le si précieux A ton cœur  Si tu Ne l’avais confié Délivré En Lui En la douceur Du pur Amour Car qui aime En…

Cristal

Effluve d’azur Si légère Si lucide Lueur bleue Aura passé L’été Aura fugué Le si doux Succulent Destin Des corolles de feu Seule luit Abrupte et nue La blancheur Sa solitude Mais tu l’as su Unique Eblouissante La neige Des délices divines Et dans…

Le bleu d’elle

Si bleue Une aile sur la mer Si fin azur La lame liquide Et si lisse Si pur envol Unique sentir D’un cristal A peine Ainsi L’âme d’Elle La divine Si tendre Maman du Ciel Et Son cœur  Déchiré Parmi nos errements Nos discordes…

Ultime obéissance

Obéir à la lumière Laisser glisser L’âme Dans la clarté De la confiance En son extrême En son ultime Dans l’âpre combat De nos détresses Dans l’humiliation De nos plaies vives Obéir à la lumière Si sûr Si fluide douceur L’espace offert A nos…

Diamant

D’or et de rubis Sang et vie divine Une couronne Si légère brume De clarté Et virent Les mornes couleurs Des monts et des plaines En leurs rumeurs D’un ici de discorde Virent Les nuits secrètes De nos insomnies Virent en arc de plénitude…

Le bonheur

Comment L’oublier Si pauvres soudain Les joies de l’ici Leur ivresse Pourtant si sublimes Parfois Comment oublier La splendeur Des joies divines Le si suave De leur douceur infinie La puissance D’un Amour Essence même de Vie La grâce de Sa Neige Si impalpable Immarcescible…

Une si suave clarté

Sentir la gangue Sentir l’âpre Du cri Sur la page De ta vie Et savoir croire D’aimer Un secret de ciel Savoir Qu’Il te suffit Lui La douceur infinie Lui l’Infini rose De si suave clarté Mais éclat si pur S’élève l’âme Neige De…

Astre

Pourquoi se soucier Un seul petit instant Se soucier L’or pur Gît En la bordure du cœur Tel l’astre Vibrant l’Infini Vibrant l’Amour En orée de ciel Et tu te tais Tu écoutes Les flots avides parmi la mer Tu écoutes Leur murmure assoupi…

L’indicible clarté

Tu étais l’ombre Tu écrivais l’ombre Né dans l’ici Mais ce fut L’indicible de l’ombre Ce souffle si pur Parmi les voiles L’infuse clarté D’inouïe Splendeur C’étaient si pauvres Les mots de l’ici Mais glissait l’âme Sur le luth des Anges Si légère Glissait…

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :