Ultime obéissance

Obéir à la lumière

Laisser glisser

L’âme

Dans la clarté

De la confiance

En son extrême

En son ultime

Dans l’âpre combat

De nos détresses

Dans l’humiliation

De nos plaies vives

Obéir à la lumière

Si sûr

Si fluide douceur

L’espace offert

A nos pas incertains

Douloureux

Où trébuche parfois le jour

Obéir et savoir

Infini

L’Amour

Qui déborde

Envahit le cœur

© 2017 Kristel Saint-Cyr

L’infrangible certitude

Emerveiller ton cœur

C’était ainsi

La douceur de Dieu

Car inconnu de l’ici

Insoupçonné

Caresse si pure

L’Amour infini

Et ineffable trace

En l’âme

Sa Joie

Et même si l’oubli

Sépare

Le souvenir

Même si le temps efface

Le sentir

Demeure

Infrangible

La certitude

© 2017 Kristel Saint-Cyr

Exultation

Et gratitude

Serais-tu

Toute gratitude

Comment dire

L’ineffable

De Sa délicatesse

Bouleversante douceur

Du Bonheur

Si timide et si tendre

Ainsi toute louange

Notre cœur

A Lui pour toujours

En Lui exultation divine

© 2017 Kristel Saint-Cyr

Le baiser

T’en souvient-il

De la blessure

De sa douleur

Si térébrante humiliation

Si cuisante plaie

Où est-il

Ce puissant chagrin

Où sa trace

Car Il est venu

Celui que ton cœur aime

Si tendre Amour

Plénitude

Bonheur indicible

Et une folie t’a saisi

Son Amour même

Et Il brûle

Infiniment

Dilate en toi l’âme

L’enivre

Et la berce

Si pur

Son Baiser de Feu

© 2017 Kristel Saint-Cyr

La paix

Laisser filer le regard

Si loin

Si libre sur la mer

Et accueillir

Puis dire

Tes Joyaux purs

Délivrer Tes Trésors

De Vie divine

Leur coulée d’or

Diamant brut

D’un élixir de Joie

Car pour tous venu

A tous es-Tu

Roi de l’Univers

Merveille incréée

Et là-bas s’éblouit

Un glacis de vermeil

Le lavis si pur

Du ciel et des flots

Si lisse

Comme infiniment béni de Ta Paix

© 2017 Kristel Saint-Cyr

Parfums

Respirer l’oubli

De nos affres

Et jaillir

Joie si pure

Louange à Sa Gloire

Car d’or et de violine

Glissent les jours

Glissent nos envies

Mais éblouissement de Bonheur

Sa Paix d’En-Haut

Et si douce

L’humble pénitence

Le délaissement

De nos désirs d’ici

Il n’est qu’une exultation

Qu’une liesse d’Infini

Sentir en nos vies

La divine Beauté

Obéir aux parfums de Sa Bonté

© 2017 Kristel Saint-Cyr

Secret

Parfois dire

Ce secret

Si pur

Si sûr

De l’âme qui aime

Et lisse se lisse

Libre

Infiniment

L’âme

Infiniment livrée

A l’Amour infini

Pour toujours à Lui dédiée

Et si pur abandon sous Son Regard

© 2017 Kristel Saint-Cyr

Existence

Inlassable

Enivrante

La lame

Si douce

De Ton Amour

Envahissante

Infiniment

Et si pénétrante grâce

Suave brûlure

Et joie

Infini de Ta Joie

Car Tu es là

Bonheur du monde

Splendeur céleste

Seul Tu existes

Et par Toi seul

Existence sommes-nous

© 2017 Kristel Saint-Cyr

Berceau

Comme une grâce divine

Envahit l’espace

Unique et sereine

Immensité

De la mer et du ciel

Infiniment unis

Et s’ennoblit le jour

D’une clarté

Aurorale

Car aube

Es-tu

Jour de ma joie

Car toutes divines

J’aurai senti

La douceur

Sa Simplicité

Ce Respect si tendre

Du Créateur

Pour son humble créature

D’Amour fou tant aimée

Tant désirée

Et de si suave Lumière

Divinement bercée

© 2017 Kristel Saint-Cyr

L’infini

Et tu disais

Ivresse du matin

Mon Amour

Fraîcheur

De levant pur

Et glisse une lame

Si légère

Translucide lueur

Luminescent miroir

Une lame à peine

Comme un éclat de Ciel

Où file et s’évade

Si lentement

Si tendrement

Le cœur

Vers l’Infini

© 2017 Kristel Saint-Cyr

Extraits de Les levants de l’âme (INPI : 584704-28-03-17)

Crédit Photo : © 2017 nalosouleyman.blogspot.fr

Catégories :Foi, Le Havre, Mer, Normandie, PoèmeÉtiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

kristelsaintcyr

Sensible dès mon plus jeune âge à la musique des mots, à la merveille de leur magie, mais longtemps habitée d'une grande douleur, j'ai vu ma vie trouver en Dieu ses racines les plus vives et la source de la poésie.
Aujourd'hui linguiste, après des études supérieures en Mathématiques, puis en Lettres classiques ainsi qu'en Lettres modernes, j'aime aussi me laisser traverser par la force de Dieu dans la pratique du chant et d'autres activités musicales.
C'est ainsi que saisie par la beauté, la grâce ou le mystère de certaines images, ou la simplicité d'un simple mot, j'ai parfois la surprise et la joie de voir jaillir spontanément des poèmes, tout un recueil, et j'essaie de faire partager ce bonheur autour de moi, de communiquer un peu de la grâce de ces instants de lumière, car comme le dit le poète John KEATS, "A thing of beauty is a joy for ever", EN L'OEUVRE DE BEAUTE, UNE JOIE POUR TOUJOURS. Car n'y a-t-il pas en l'œuvre de beauté comme un reflet de la splendeur divine qui seule peut ravir notre cœur et le délivrer en une joie si pure ?
Merci infiniment à toutes les personnes qui aiment ma poésie et m'encouragent en prenant un peu de leur temps pour la lire et me laisser parfois un petit mot de partage. Un grand merci aussi aux photographes qui ont accepté que je me laisse librement inspirer par leurs œuvres.

6 Comments

  1. Merci chère kristel pour ce magnifique poème qui traverse l’invisible pour nous parler de ce Dieu qui nous aime. Sa couleur pourpre nous rappelle le Sang du Christ qui nous appelle aujourd’hui à aller à sa rencontre, rameaux en mains, pour vivre avec Lui sa sainte et bienheureuse Passion. Votre si beau poème nous invite à une profonde union avec Lui, dans le mystère de notre salut qui atteindra son sommet lors du Triduum Pascal. Oui, « D’Amour fou tant aimée / Tant désirée » notre âme l’est, et Le Fils nous l’exprime passionnément en ces jours bouleversants, en livrant sa vie pour chacun de nous. Je vous souhaite une très belle et priante Semaine Sainte !

    Aimé par 1 personne

    • Merci infiniment, chère Nathalie, pour vos mots, toujours si beaux ! Oui, la semaine qui vient, c’est bien le sommet de notre vie chrétienne, cet inouï du Sacrifice qui nous sauve. Bienheureuse faute qui nous a valu la grâce suprême d’un tel Rédempteur, qui nous donne à reconnaître la Joie de Son Amour fou ! Comment ne pas fondre devant la merveille d’un tel Don ! Comment ne pas désirer notre union à Lui, par le don en retour de nos vies, pour vivre pleinement de Sa Vie, dès l’ici et à jamais, car Il est bien le Bonheur parfait, au-delà de tout ce que l’on peut désirer ! Très belle et très sainte Semaine Sainte à vous ainsi qu’à votre famille !

      Aimé par 1 personne

  2. Bonjour chère Kristel, vos magnifiques mots sont en parfaite harmonie avec la merveilleuse photo de Nalo où la couleur du ciel rejoint la mer. La lumière y est magnifique et vous savez si bien le dire dans vos poèmes.
    Merci Kristel pour vos mots et à Nalo pour sa photo.
    Je vous souhaite un doux dimanche avec mes amitiés.

    Aimé par 1 personne

    • Merci infiniment, chère Denise, pour vos mots si gentils et amicaux, qui m’encouragent. Oui quelle magnifique lumière de sérénité dans la photo de Nalo ! Quelle douceur aussi, et pour nous, comme un sentiment de gratitude, envers toute cette beauté de notre monde ! Comme cela me fait penser à l’infinie douceur et respect avec lesquels Dieu aime à se montrer en nous, quand il nous fait l’extrême honneur de Sa Présence ! De quel Amour et de quelle gratitude devons-nous brûler pour Lui ! La Vierge Marie aime aussi à se manifester ainsi dans Ses apparitions ! Quelle joie si nous pouvions vivre la perfection des Personnes Célestes dans nos relations les uns avec les autres, quelles que soient les circonstances ! Très beau et très doux dimanche à vous !

      J'aime

  3. Jean-Yves

    Voici une très très belle photo de Nalo d’un soleil levant sur la mer, au Havre je suppose. Inspirée par cette photo Kristel réalise là un magnifique poème, mystique comme le plus souvent. Et même un bon choix dans la couleur de la police de caractères qui rappelle la couleur dominante de la photo !!
    Un très grand bravo aux artistes qui sont de grands maîtres dans leurs domaines respectifs.
    Belle journée à tous. Bien amicalement.
    Jean-Yves

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup, Jean-Yves. Oui, il s’agit bien de la baie et de la plage du Havre, perçues dans la lumière de l’aube, et cette douceur de clarté m’a beaucoup inspirée ! Car si vif en moi, le souvenir de la douceur divine ! Il n’est jamais douceur plus grande que la bonté de Dieu ! Quel bonheur infini, quelle extrême béatitude, la Présence divine !

      J'aime

Peut-être une joie, une émotion, ou une critique ? Tout partage est grâce s'il vient du coeur !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s