Une joie de paradis

DSC03217-COPIE

Tes bras écartelés

Cloués

De nos fautes

Déjà

Dessinent

Ta Victoire

Ô Toi

Que nos cœurs 

Tellement blessés

Si détournés 

Ne savent aimer

De Ton si pur Infini

Comme Tu étreins

Le monde

Et l’élèves

En Ton Eternité

Pour la Joie d’Indicible

Ta Joie de Paradis

© 2018 Kristel Saint-Cyr

Elan

Croire

Espérer

Adorer

Et T’aimer

Ô le secret

Si doux

De l’Amour

Pur

Ô le miracle

Du Dieu

Venu

Toucher l’âme

En notre chair

Pour nous induire

Malgré nos pauvretés

Tant d’errances

En la Demeure

Sainte

Du Bonheur infini

Ô l’Or si pur

D’un seul élan d’Amour pur

© 2018 Kristel Saint-Cyr

L’infini

Ô Ton bras

Que tord

La souffrance

Son exil

Ton bras

Qui porte

Tout l’infirme

De nos âmes

Désunies

Ton bras

Qui est Signe

Qui transperce le ciel

Ô le Corps

Déployé

A la Croix

Le Corps

Qui aime

De toutes ses fibres

Si fissurées

Fracassées

Et soulève l’âme

La conduit

Et l’enlace

Vers Ta Joie

Ô l’Infini de Dieu

© 2018 Kristel Saint-Cyr

L’or

Et tu L’auras su

Or

De Bonheur pur

Car en Lui

Ton Salut

L’infinie Délivrance

Ô l’Or

De ce Corps

Tout à nous

Par Lui

Avec Lui

Tu t’élèves

Si libre Offrande

En l’Appel divin

Si divinement infus

Chant d’or pur

© 2018 Kristel Saint-Cyr

Unité

Voir

La noblesse

De ce visage

Et inscrite

En Ses lignes

Chacune

De nos errances

Incises aussi

En les nœuds 

De ce Corps

Martelé

Ô Cœur

Broyé

Lacéré

De nos fautes

Si lisse

Si pur

Le Calice

De Ton Sang

Toutes nos vies

Avec leurs pauvretés

Leurs incapacités

Infiniment purifiées

A jamais

Haussées d’Infini

Unité si pure en Ton Sang

© 2018 Kristel Saint-Cyr

Extraits de Vasque d’Infini (INPI : 594255-08-01-18 ; ISBN : 979-10-93421-05-6)

Sculpture du Christ, présentée sur un support en cuivre évoquant le calice de la nouvelle Alliance et réalisée par Monseigneur Michel Aupetit, Archevêque de Paris.

Cette sculpture est exposée dans le chœur de l’église Saint Marcel à Paris.

TRÈS BELLE ET SAINTE ANNÉE 2018 À TOUS, INFINIMENT JOYEUSE !

LE BONHEUR EST LÀ, TOUT DE SUITE, DANS LA SIMPLICITÉ DU COEUR QUI SAIT LA SPLENDEUR EN LUI D’UN SECRET, MERVEILLE EN NOUS DE SI ÉBLOUISSANTE DOUCEUR ! IL SUFFIT DE FERMER UN INSTANT LES YEUX ET D’ÉCOUTER EN NOUS L’AMOUR SI PUR DU DIEU VIVANT ! LA GALETTE DES ROIS NOUS LE RAPPELLE TOUT LE MOIS DE JANVIER : UN TRÉSOR NOUS ATTEND, SI ARDEMMENT !

Catégories :Christ, Eglise, Foi, Kristel Saint-Cyr, Poème, SculptureÉtiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

kristelsaintcyr

Sensible dès mon plus jeune âge à la musique des mots, à la merveille de leur magie, mais longtemps habitée d'une grande douleur, j'ai vu ma vie trouver en Dieu ses racines les plus vives et la source de la poésie.
Aujourd'hui linguiste, après des études supérieures en Mathématiques, puis en Lettres classiques ainsi qu'en Lettres modernes, j'aime aussi me laisser traverser par la force de Dieu dans la pratique du chant et d'autres activités musicales.
C'est ainsi que saisie par la beauté, la grâce ou le mystère de certaines images, ou la simplicité d'un simple mot, j'ai parfois la surprise et la joie de voir jaillir spontanément des poèmes, tout un recueil, et j'essaie de faire partager ce bonheur autour de moi, de communiquer un peu de la grâce de ces instants de lumière, car comme le dit le poète John KEATS, "A thing of beauty is a joy for ever", EN L'OEUVRE DE BEAUTE, UNE JOIE POUR TOUJOURS. Car n'y a-t-il pas en l'œuvre de beauté comme un reflet de la splendeur divine qui seule peut ravir notre cœur et le délivrer en une joie si pure ?
Merci infiniment à toutes les personnes qui aiment ma poésie et m'encouragent en prenant un peu de leur temps pour la lire et me laisser parfois un petit mot de partage. Un grand merci aussi aux photographes qui ont accepté que je me laisse librement inspirer par leurs œuvres.

4 Comments

  1. Je découvre cette oeuvre majeure de Monseigneur Michel Aupetit grâce à vous chère Kristel, et ce magnifique poème qui vient épouser la souffrance, l’espérance et la gloire si profondément exprimées à travers les bras victorieux de notre Dieu d’amour.

    Aimé par 1 personne

    • Merci infiniment, chère Nathalie, pour vos compliments sur mes poèmes et pour vos mots si beaux, si justes, sur cette sculpture. Oui je l’ai trouvée magnifique et si originale, car tout en n’occultant pas la souffrance, elle nous présente déjà toute la puissance du Christ transfiguré par sa victoire sur la mort, et ainsi elle est déjà aussi une image du bonheur et de la joie profondes qui doivent nous habiter, en pensant au Don merveilleux que Dieu nous a fait et qu’il renouvelle à chaque Eucharistie, pour que nous puissions à notre tour resplendir de Sa Gloire, c’est-à-dire de Son Amour si pur, si parfait !

      J'aime

    • Merci infiniment, cher Moinillon, de m’encourager ainsi. Je suis très touchée si mes poèmes expriment un peu de l’émotion, à la fois si admirative et si déchirante, ressentie devant la splendeur de ce Christ, sculpté dans toute l’intensité du Don, jusqu’à l’ultime de l’élévation !

      Aimé par 1 personne

Peut-être une joie, une émotion, ou une critique ? Tout partage est grâce s'il vient du coeur !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s