Cible

le tilleul-angle bleuté

Et le vent

Et la mer

Et les sables

Glissent

Lignes d’Infini

Mais si vaste le ciel

Et de l’ici il est la mer

Et le vent

Et les sables

Un seul azur en la cible du cœur

Tout entière âme de Lui

© 2015 by Kristel Saint-Cyr

L’Infini

Peut-être

Etait-ce cela

Un destin

Souffrir

Dans l’étau

Le vertige des silences

Leurs lacs de mort

Puis ouvrir son cœur

Si pur

Si droit dans l’Infini

Et sentir la douceur du monde

Ce souffle

Où palpite la chair du cœur

Où palpite

La saveur des choses

Monde du passage

Et du combat

Ce monde où la vie est creuset

D’un Amour

Or

De l’Âme immortelle

Tout entière Son Infini

© 2015 by Kristel Saint-Cyr

L’Amour

Sais-tu

La mer sans rivage

Sa profondeur

De bleu

Où plonge le ciel

Où plongent

L’Infini et la douceur

Aura fui l’horizon

Qui bornait ton désir

Immense

L’Amour de Lui

A ravi les puissances de ton cœur

© 2015 by Kristel Saint-Cyr

Midi

Dessine-moi l’azur

Et la douceur

D’été

Dessine-moi la mer

Et la grève

Immobiles clartés

Dans le pur éclat de midi

Dessine-moi l’immensité

Nue

Ce silence soudain des choses

Dans le diamant du jour

Et seule une ligne

Là-bas

Son puits de vérité

Son ourlet de ciel

Dans l’Infini

Et sa plénitude

Dans l’Infini

Et sa certitude

Absolue

© 2015 by Kristel Saint-Cyr

Harmonies

Et dans l’azur si pur

Comme un destin de ciel

Où s’unissent les lignes

Des sables et de la mer

Leurs harmonies de clarté

© 2015 by Kristel Saint-Cyr

Extraits de Un destin de ciel, 2015 (INPI : 549382-141015)

Crédit Photo : © 2015 by nalosouleyman.blogspot.fr

Catégories :Côte d'Albâtre, Ciel, Mer, Normandie, PoèmeÉtiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

kristelsaintcyr

Sensible dès mon plus jeune âge à la musique des mots, à la merveille de leur magie, mais longtemps habitée d'une grande douleur, j'ai vu ma vie trouver en Dieu ses racines les plus vives et la source de la poésie.
Aujourd'hui linguiste, après des études supérieures en Mathématiques, puis en Lettres classiques ainsi qu'en Lettres modernes, j'aime aussi me laisser traverser par la force de Dieu dans la pratique du chant et d'autres activités musicales.
C'est ainsi que saisie par la beauté, la grâce ou le mystère de certaines images, ou la simplicité d'un simple mot, j'ai parfois la surprise et la joie de voir jaillir spontanément des poèmes, tout un recueil, et j'essaie de faire partager ce bonheur autour de moi, de communiquer un peu de la grâce de ces instants de lumière, car comme le dit le poète John KEATS, "A thing of beauty is a joy for ever", EN L'OEUVRE DE BEAUTE, UNE JOIE POUR TOUJOURS. Car n'y a-t-il pas en l'œuvre de beauté comme un reflet de la splendeur divine qui seule peut ravir notre cœur et le délivrer en une joie si pure ?
Merci infiniment à toutes les personnes qui aiment ma poésie et m'encouragent en prenant un peu de leur temps pour la lire et me laisser parfois un petit mot de partage. Un grand merci aussi aux photographes qui ont accepté que je me laisse librement inspirer par leurs œuvres.

8 Comments

  1. De la voûte céleste du Ciel à la profondeur des océans… Face à l’immensité, nous nous sentons parfois si petits. Nous savons que cette immensité nous dit quelque chose de l’abîme d’amour de notre Dieu, mais comment le saisir ? Quelle incomparable joie de savoir dans la foi que Dieu Lui-même a franchi cet abîme. Veillons et attendons avec amour le divin Enfant. Emerveillés, nous le contemplerons bientôt emmailloté dans les bras de la Vierge, sous l’étoile d’or. L’infinie tendresse se fait chair, sa lumière brille et approche. Merci chère Kristel pour ce lumineux poème, et une fois encore : Doux et priant Avent à vous ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup, chère Nathalie, pour vos mots si justes et si bienfaisants ! Comme il est émouvant en effet de sentir, en ces jours de douce attente, que le Créateur de l’Univers a consenti à cette humilité de se faire tout petit, prenant notre humaine condition, et sa faiblesse (quoiqu’exempte du péché, cause de tant de malheurs dans le monde), pour nous sauver, nous inviter à la merveille d’un lumineux destin, une éternité de bonheur sans faille ! Par son Incarnation, il nous accompagne en notre pèlerinage terrestre, parfois si douloureux, mais si confiant, car Il s’est voulu si proche, si accessible ! Il nous suffit de consentir, de mettre nos pas en ses pas, dans l’exigence de cet Amour qui est là, toujours présent dans le monde pour nous guider, si nous voulons bien nous laisser saisir par Lui ! Alors accueillons avec joie Sa Lumière, pour agir dans l’Amour et la Justice, fidèles dans la prière !

      Aimé par 1 personne

  2. Jean-Yves

    Magnifique poème. La sensation d’infinité de la mer et du ciel évoquée par cette belle photo de Nalo est source d’inspiration pour Kristel. Voilà un très joli poème mystique.
    Félicitations aux artistes ! Jean-Yves

    J'aime

    • Merci beaucoup, Jean-Yves, d’aimer mon poème, sa plongée dans l’infini de Dieu, le bonheur de sa douceur. J’étais tellement dans l’hendiadyn, où l’expression « la douceur de l’Infini » est dissociée dans « l’Infini et la douceur », que j’avais d’abord oublié d’accorder le verbe « plongent », mais j’ai rectifié. J’aime beaucoup l’expression de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face, « l’Océan sans rivages de l’Amour », qui me paraît si juste ! C’est bien cela le bonheur où l’on est tous tellement attendus, et qu’il m’a été donné de percevoir parfois, avec tant d’intensité ! Belle et douce journée !

      J'aime

  3. Bonjour chère Kristel, vos mots sont merveilleux et en parfaite harmonie avec la superbe photo de Nalo.
    Le ciel dépose sa belle lumière sur la mer et celle-ci murmure à la plage « c’est si beau ici » . J’aime beaucoup ces lignes d’horizon qui semblent s’unir. Quel bonheur de lire vos deux magnifiques poèmes.
    Doux après-midi et je vous souhaite de très belles journées automnales avec mes amitiés.

    Aimé par 1 personne

    • Merci infiniment, chère Denise, pour ce si beau partage. Oui, quelle vision chez Nalo, pour surprendre juste cet instant de lumière, avec ce merveilleux angle en échappée vers l’inconnu qu’on imagine peut-être et auquel il est si doux de rêver ! Merci beaucoup de m’encourager de vos mots si gentils ! Très belle et douce soirée à vous !

      J'aime

  4. Jean-Yves

    Quel beau temps sur la plage d’Etretat !! Ce fut l’occasion pour Nalo de saisir artistiquement cet instant. Et pour Kristel de composer un tout nouveau et très joli poème évoquant les différentes luminosités. On imagine très bien les lignes de sable et d’horizon se rejoignant très loin sur la gauche, en dehors de la photo.
    Bravo Kristel et Nalo, nos grands artistes !
    Jean-Yves

    J'aime

    • Merci beaucoup, Jean-Yves. En effet quelle sereine vision d’été à Etretat, très graphique ! J’ai beaucoup aimé ces tons d’azur diversement déclinés dans la profondeur de l’espace et de ces lignes qui semblent effectivement pouvoir se joindre en l’inconnu d’un point de fuite. Très belle soirée dans la douceur de ce beau jour d’automne !

      J'aime

Peut-être une joie, une émotion, ou une critique ? Tout partage est grâce s'il vient du coeur !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s