La profondeur

Image

Comme un sourire du jour

S’évade dans les airs

Une brume de lumière

Et s’unissent en leurs secrets

Les profondeurs du ciel

Et les mouvances du lac

Le cristal de leurs ténèbres

Seul un regard

Sais-tu

Et la beauté est ce puits

D’où jaillit 

Si puissante

L’âme

© 2013 by Kristel Saint-Cyr

Le lac

Sais-tu le rêve du lac

Immense

L’a saisi

Une rumeur de paix

Immense

D’une joie

Une iridescence de lumière

Paix sur le lac

Paix sur les monts

Et unique

L’offrande même du ciel

Sa magie d’infini

© 2013 by Kristel Saint-Cyr

Secret

A peine une clarté

Et s’élève le lac

Dans un accueil de lumière

S’élève

En la douceur du ciel

Et l’âme s’unit à l’infini

Si pur d’un secret

Si pur secret

Juste une larme

Le coeur en sa grâce d’infini

© 2013 by Kristel Saint-Cyr

Extraits de Le mystère du lac, 2013 (SGDL : 2013-10-0181)

Crédit Photo : © 2013 by nalo.soul.over-blog.org

8 commentaires sur “La profondeur

  1. Très beau poème associé à une très belle photo qui me rappelle une BD d’ALIX dessinée par Jacques Martin (le dessinateur / scénariste). L’histoire se passait en Helvétie , je crois, mais là nous sommes dans une autre montagne. Bavo aux artistes !

    J'aime

    • Merci beaucoup, notamment pour la référence, qui enrichit notre perception, donne peut-être quelque chose d’universel à l’unique de l’expérience vécue par le photographe, saisi par la magie d’un matin dans la montagne, la surprise de son émotion devant le sublime d’un mystère à l’état pur

      J'aime

      • A vérifier tout de même. Je pense à une BD en latin intitulée « Spartaci filius ». Mais j’essaierai d’apporter une confirmation prochainement.

        J'aime

        • Quelques errata portant sur mon commentaire initial. En fait, au fin fond de ma mémoire, la photo de Nalo me rappelait des dessins de barques sur un lac vus dans la BD « Spartaci Filius » de Jacques Martin. Après avoir parcouru cette BD, j’ai bien retrouvé des barques sur un lac mais elles ne sont pas disposées en éventail comme sur la photo et elles sont loin, malgré tout le talent du dessinateur/scénariste, de produire l’émotion que l’on ressent en regardant cette magnifique photo. Un deuxième rectificatif est que l’histoire se passe bien dans les Alpes mais du côté italien et non du côté helvétique comme je l’écrivais ; mais c’est de l’ordre du détail. Bravo à tous, poètes et photographe.

          J'aime

    • Merci beaucoup. La photo est si belle, on est saisi, sous « l’emprise » d’un mystère, ce qui est d’ailleurs le titre d’un autre de mes poèmes de ce recueil.

      J'aime

Peut-être une joie, une émotion, ou une critique ? Tout partage est grâce s'il vient du coeur !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :