Cristal

bernieres-sur-lin

D’or était la plaine

Et la mer glissait

Fil si bleu

Entre les rives d’or

Et de ciel

Là-bas

Dans la douce mouvance

Des clartés

Et leur paix

Irriguait ton cœur

Et le jour semblait ivresse même

D’un parfum si pur

L’infime cri d’un cristal

© 2015 by Kristel Saint-Cyr

L’or

Vers Toi

J’aurais cru

Si bien tisser les tapis d’or

De mon cœur

Mais Toi seul est Feu

Toi seul investis

Du bonheur

De l’Amour Unique

De Toi seul

Ma demeure

N’est or que de Toi

© 2015 by Kristel Saint-Cyr

Berceau

Bernières

Au bord du lin

Bernières

En son berceau d’or

Bernières

Où blondit la mer

Dans les murmures du vent

La douceur

Lui dédie ses racines de ciel

© 2015 by Kristel Saint-Cyr

Îlot

S’est posé

Un songe de feuillages

Un îlot secret

Dans la blondeur

Et le silence

Comme ton cœur

Un instant

A posé son repos

Le plus intime de lui

Dans la Splendeur aimée

© 2015 by Kristel Saint-Cyr

Extraits de Les limbes d’or, 2015 (SGDL : 2015-04-0152)

Crédit Photo : © 2015 by nalosouleyman.blogspot.fr

Catégories :Foi, Normandie, PoèmeÉtiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

kristelsaintcyr

Sensible dès mon plus jeune âge à la musique des mots, à la merveille de leur magie, mais longtemps habitée d'une grande douleur, j'ai vu ma vie trouver en Dieu ses racines les plus vives et la source de la poésie.
Aujourd'hui linguiste, après des études supérieures en Mathématiques, puis en Lettres classiques ainsi qu'en Lettres modernes, j'aime aussi me laisser traverser par la force de Dieu dans la pratique du chant et d'autres activités musicales.
C'est ainsi que saisie par la beauté, la grâce ou le mystère de certaines images, ou la simplicité d'un simple mot, j'ai parfois la surprise et la joie de voir jaillir spontanément des poèmes, tout un recueil, et j'essaie de faire partager ce bonheur autour de moi, de communiquer un peu de la grâce de ces instants de lumière, car comme le dit le poète John KEATS, "A thing of beauty is a joy for ever", EN L'OEUVRE DE BEAUTE, UNE JOIE POUR TOUJOURS. Car n'y a-t-il pas en l'œuvre de beauté comme un reflet de la splendeur divine qui seule peut ravir notre cœur et le délivrer en une joie si pure ?
Merci infiniment à toutes les personnes qui aiment ma poésie et m'encouragent en prenant un peu de leur temps pour la lire et me laisser parfois un petit mot de partage. Un grand merci aussi aux photographes qui ont accepté que je me laisse librement inspirer par leurs œuvres.

6 Comments

  1. Quelle harmonie et quelle magnificence dans les œuvres de la nature ! Chaque splendeur créée semble exister pour témoigner de façon particulière de la splendeur de Dieu, de sa bonté et générosité sans mesure pour nous, Lui qui façonné l’univers terrestre comme un écrin de beauté dont le sommet est l’être humain. Merci à vous chère Kristel de nous offrir ces doux et beaux poèmes contemplatifs exaltant les merveilles de notre existence !

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup, chère Nathalie, pour avoir si bien ressenti mes poèmes. Vos mots me font penser à la belle parole de l’un de nos prêtres qui concluait ainsi son homélie : « Rendre visible l’invisible dans le visible ». C’est peut-être ce qui m’anime, j’aime tant Le contempler et Le sentir à travers ma contemplation des beautés du monde et de l’âme de mes semblables, Lui dont la grâce est la plus belle joie sensible. Avec quelle gratitude devons-nous L’aimer ! Très belle et douce journée à vous !

      Aimé par 1 personne

  2. Jean-Yves

    A cette très belle photo de Nalo (prise un beau jour d’été en Normandie) est associé ce très joli poème de Kristel. Oui il s’agit bien là d’un îlot secret que l’on peut découvrir par hasard au détour d’un virage quand les conditions sont favorables. Et bien sûr il y a dans ce très beau poème une composante mystique. Encore bravo les artistes !!!

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup, Jean-Yves, pour le très gentil compliment. Oui Nalo a su merveilleusement observer le paysage et prendre là une photo étonnante où l’on aperçoit la mer comme un fin liseré, tandis que tout semble reposer dans la profondeur heureuse du lin.

      J'aime

  3. Merci beaucoup, chère Denise, d’avoir si bien ressenti la photo et mon poème. Oui il y a une telle paix dans ce beau paysage d’été que les mots ne peuvent qu’être douceur, et peut-être aussi nostalgie des bonheurs divins. Très belle soirée à vous, ici tout ensoleillée !

    J'aime

  4. Bonjour Kristel, vos mots sont une caresse qui se déposent sur ce merveilleux champ photographié par Nalo et où les oiseaux ont trouvé un doux refuge dans les arbres pour offrir leur concert.
    Belle fin de journée en douceur

    Aimé par 1 personne

Peut-être une joie, une émotion, ou une critique ? Tout partage est grâce s'il vient du coeur !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s