Echo

la tour aux oiseaux

Tant d’oiseaux

Et par milliers

Comme une douceur

De trilles envolés

Et le silence

Est écho de lumière

© 2015 by Kristel Saint-Cyr

 

Eveil

 

Et dans la fantaisie du jour

 

Sa brassée vive

Le multiple de sa vie secrète

 

T’aura saisi

Comme un éveil de lumière

 

© 2015 by Kristel Saint-Cyr

 

Concert


Multitude et concert

Le bruissement infini des feuilles

Dans la douceur de l’air

Virevolte et s’envole

Et si proche

Soudain l’Infini

Si légère

Sa profondeur

Au bord du cœur

© 2015 by Kristel Saint-Cyr

Extraits de Un bruissement d’infini, 2015 (SGDL : 2015-02-0032)

Crédit Photo : © 2015 by nalosouleyman.blogspot.fr

 

14 commentaires sur “Echo

  1. Beauté si touchante de cette multitude de petits cœurs qui pulsent et chantent dans les arbres… et sous l’écorce qui les abrite, frémit la sève pleine de vie ! Merci de cet hymne à la joie, Kristel !

    J'aime

    • Merci beaucoup, Nathalie. Comme vous savez bien exprimer cette vibration de la nature qui est joie ! Il y a parfois un tel bonheur en elle qu’elle nous rend infiniment sensible la présence du Créateur, à travers sa merveilleuse création, lui qui a su lui donner la vie avec tant d’exactitude

      Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup, Nalo, et aussi pour la photo, si belle et si originale, qui m’a tellement inspirée. J’aime bien quand la lumière se fait oiseau !

      J'aime

    • Merci beaucoup, Wolfe. Je suis très touchée du compliment et si heureuse que mon poème vous plaise. Belle journée à vous

      J'aime

    • Oui, Elisabeth, combien la Nature est vie profonde, et comme cette puissance si forte de la vie nous donne parfois à sentir la puissance de la source de toute vie, la beauté de l’Infini qui est la Vie même

      Aimé par 1 personne

  2. Lors de promenades, si on écoute bien, les feuilles dans un léger murmure, nous offrent une mélodie de leur choix comme un doux gazouillis.
    Que vos mots sont beaux. Votre plume semble glisser avec bonheur.
    Je vous souhaite un doux week-end.

    J'aime

    • Merci beaucoup, Denise, pour votre commentaire sensible. Comme on sent souvent en effet une musique légère dans le mouvement des feuilles sous le souffle du vent, mais aussi le jeu subtil des couleurs n’est-il pas musique intérieure, dans une étonnante synesthésie des sensations. Tous mes vœux de très beau week-end.

      J'aime

Répondre à berger elisabeth Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :