Publié par Laisser un commentaire

Clartés

Ô Douceur

Ineffable

En la blessure

De ce Corps

Ployé

Mais si pur

Si tendre

En Son Offrande

Ô Amour

De la Mère

Ô Amour

Du Fils

Unique Ostension

Offerte

Où se transfigurent

Nos peines

Irrémédiables

Mais Clartés divines

Transcendées

© 2019 Kristel Saint-Cyr

Ciel

Et de leurs destins

Enchevêtrés

Enlacés

Seul ce geste

Cette flexion de Ciel

Car une seule âme

Pure

Dont ne subsiste

Que ce regard

En tension de Ciel    

© 2019 Kristel Saint-Cyr

L’esprit

Ô regard

Marie

Tout ton coeur 

Vers le Ciel

Interroge

Et adore

Tout ton coeur

Don

Au Père

Supplie

Et pardonne

Car Mère

Es-tu

Mais Epouse

De l’Esprit

© 2019 Kristel Saint-Cyr

Poèmes extraits de mon recueil TRANSCENDANCE (INPI : DSO2019008938 ; ISBN : 979-10-93421-30-8), inspiré par la PIETÀ du sculpteur Maria-Zsuzsa De Faykod, qui a sculpté les stations du nouveau Chemin de Croix en marbre de Carrare, à Lourdes.

 

Publié par 2 commentaires

Le bonheur

Ô apparences sensibles

Humble matière

Si malléable

En vous

La Chair même

Du Roi de l’Univers

Sa Splendeur incréée

En vous

Tout le Bonheur

De l’homme

Son Éternité même

Enserrée

Infime

En sa main

© Kristel Saint-Cyr 

La lumière

Comme une mer 

S’élève mon cœur

Ô Dieu

De mon âme

Dans la coupe

Où s’unissent

Si fragiles

Les paumes pures

A Toi

Dédiées

Palpitant l’Amour

Palpitant la Vie

Si pur Miracle Amoureux

Car c’est Ton Cœur

Vibrant

Infiniment Vivant

Si doux Flux de Feu

Ô Lumière du monde

© 2019 Kristel Saint-Cyr

Feu

Il n’est plus

Entrelacs amers

Il n’est plus

Amis ou ennemis

En l’union

Par Lui permise

En la si divine

Eucharistie

Car qu’est-ce

Notre pauvre cœur

Et ses méandres

S’il n’est purifié

Agrandi

Eau pure

En le cœur même

De Dieu

Et les scories

De nos chagrins

Dessinent l’Arche

Où croît l’Orbe divin

Si pur Cristal

Offert

Ô Hostie

Si infime

Et Feu d’Infini

© 2019 Kristel Saint-Cyr

Trésor

Ô Miroir

D’Amour

Ô double mouvement

L’Adorant

Élevant vers le Père

Le Corps de Lumière

Et l’humble fidèle

Que prosterne

L’Esprit

Que transfigure

Le Don

Si doux

Si mystérieux Dépôt

En ses mains offertes

Le Trésor de toute vie

© 2019 Kristel Saint-Cyr

Ciel

Comme une mer profonde

Nos vies

Et leur tumulte

Inquiet

Bouleversé d’épreuves

Comme une mer

Elles vibrent

En leurs fibres

Amères

Mais Tu es venu

Clarté

Et s’inversent

En leur âme

S’embrasent de Ton Ciel

© 2019 Kristel Saint-Cyr

La présence

Et s’élève

Si fines phalanges

Le geste

D’Appel

Car Elle est venue

La Parole

Et Son Murmure

D’Amour Pur

Où s’incline

L’Esprit

Où s’offre

L’Être

Substance divine

En si discrète

Si fine apparence

Ô divine Présence

D’incommensurable Désir

© 2019 Kristel Saint-Cyr

Poèmes extraits de mon nouveau recueil SUBLIME CLARTÉ (ISBN : 9791093421292 ; INPI : DSO2019008073)

Photo : TRANSSUBSTANTIATION, sculpture en marbre de Carrare, réalisée par Maria-Zsuzsa De Faykod. Elle a inspiré les poèmes de ce recueil.

 

 

Publié par 2 commentaires

INFINIMENT MERCI

Hier soir, c’était le précieux rendez-vous de la Beauté !

Avec pour espace de méditation le si beau mot de COURAGE, cette vertu si proprement humaine ! Mais dont l’épanouissement est révélation de l’instance Divine en nous !

Nous étions nombreux à l’espace Philomuses, autour des peintures de Jean-Jacques BOILDIEU ! Dans la grâce des discours d’André MALRAUX, des poèmes de Paul ELUARD, Louis ARAGON, Robert DESNOS… Et aussi la lecture surprise de mon poème « Vainqueur », extrait de mon recueil SOURCE, recueil de 21 poèmes si heureusement inspiré d’un seul jet pour l’occasion !

Et bien sûr éblouissement d’écouter le si jeune Ingmar Lazar, pianiste concertiste de si grand talent, titulaire de tant de Prix internationaux !

Le COURAGE n’est pas l’absence de peur, comme cela nous a été rappelé, mais son dépassement, dans l’Amour d’un Projet Supérieur à notre propre vie elle-même ! « Si c’était à refaire, je referai ce chemin ! », parole d’un Résistant, condamné à mort pendant la 2nde Guerre Mondiale !

Un immense merci au Dr Antoinette Jean, récitante, pour sa lecture magistrale des textes retenus, et à Jean-Jacques Boildieu, dominicain, peintre et essayiste !

 

Publié par 4 commentaires

INVITATION – LECTURE DE MES POEMES

PEINTURE – MUSIQUE – POESIE : LE COURAGE : Autour de Jean-Jacques BOILDIEU http://www.jeanjacques-boildieu.fr 

VENDREDI 10 MAI 2019

À PHILOMUSES

55 Quai des Grands Augustins, 75006 Paris Métro : Saint-Michel, Odéon, Pont-Neuf

Salle accessible à partir de 18h00

Concert : 18h30 et verre de l’amitié : 19h45

Accueil par Chantal STIGLIANI, pianiste concertiste, Jean-Jacques BOILDIEU, peintre et essayiste, Dr Antoinette JEAN, récitante, Ingmar LAZAR, pianiste concertiste, Christophe REGNIER, photographe des tableaux de Jean-Jacques BOILDIEU

Oeuvres de poètes : André MALRAUX, Kristel SAINT-CYR, Jean-Jacques BOILDIEU…

Oeuvres de compositeurs : BEETHOVEN, Joseph HAYDN et CHOPIN

NOMBRE DE PLACES LIMITÉ : 50. Inscription obligatoire avec chèque (20€ par personne) à l’ordre de Jean-Paul Durand, 20 rue des Tanneries, 75013 Paris. En cas de salle comble, le chèque vous sera retourné. Gratuité pour mineurs et chômeurs.

PHOTO : Poème extrait de mon recueil SOURCE

D’autres extraits de ce recueil figurent dans mon article précédent,  L’espérance

 

Publié par 3 commentaires

L’espérance

Si encombrée

Et lasse

Et si pressée

Tu gravissais

Les marches

Et il était là

Sa sébile

Tendue

Et le regard

Qui supplie

Alors tu poses

Tout

Et tu lui donnes

Ta fatigue

Et ta Joie

De servir

Et la si tendre obole

Et il t’embrasse

Tant de courage

Et d’humilité

Dans sa main

Qui toujours

Attend

Si longtemps

En vain peut-être

Mais l’Espérance

© 2019 Kristel Saint-Cyr

Le don

Car Aimer

C’est vouloir

Notre Amour

Pour l’ennemi même

C’est vouloir

Si absolue

La Vérité même

Du Bien

Pour lui

Et alors

Cette Grâce d’Aimer

Grâce

De l’Amour si pur

De tout ennemi aussi

Ô si douce Conversion

C’est lui proposer

Avec constance

Ce qu’il refuse

L’Unique

Universelle Bienveillance

Ô Don infini du Sauveur

© 2019 Kristel Saint-Cyr

Servir

Servir

C’est peut-être cela

La Joie

Quand rien

Ne va plus

Que la maladie

Te cloue

Et que gémir

Serait si doux

Tu dis juste

Servir

Quand même

© 2019 Kristel Saint-Cyr

La limite

Tu l’avais vue

La petite fille

Si timide

Si craintive

Et seule

Devant la mort

Tu l’as vue

Alors

Grandir

En l’âme

Oublier les attraits

Du monde

Si vides

Et vouloir

Infiniment vouloir

Vivre

Jusqu’au bout de sa vie

Jusqu’à la limite

Qui faiblit

© 2019 Kristel Saint-Cyr

Revivre

Parfois

Tant d’efforts

Toute la peine

D’une vie entière

Soudain anéantis

Et rebâtir

Pierre à pierre

Construire

Sur le néant

Mais tu le sais

Si riche es-tu

De cet Amour

Qui si infiniment

Jaillit

Et t’inspire

De vivre

Revivre

A jamais

© 2019 Kristel Saint-Cyr

Il va

L’enfant

Qui se sait

Précaire

Failli

En son existence même

Comme il lutte

Avec le peu

Qu’il sait

Comme il invente

Le Jour

Quand si étroite

La nuit

Il sait l’Ami

En son cœur

Il ne Le voit pas

Jamais

Mais il L’Aime

Et il va

© 2019 Kristel Saint-Cyr

L’esprit

Comme tu trembles

Oui

Les forces humaines

Frémissent

Et craignent

Mais l’homme

Infiniment

Est esprit

Vit en lui

La Flamme

Immortelle

Et l’esprit vainc

Là où l’animal

En nous

Recule

© 2019 Kristel Saint-Cyr

Poèmes extraits de mon recueil SOURCE (INPI : DSO2019005852 ; ISBN : 979-10-93421-28-5)

PHOTO : Tabernacle de l’église Notre-Dame de Pentecôte

15 AVRIL 2019 : JOURNÉE HISTORIQUE : LA CATHÉDRALE NOTRE-DAME DE PARIS RAVAGÉE PAR LES FLAMMES, MAIS SAUVÉE EN GRANDE PARTIE ! APRÈS LES TÉNÈBRES, ET L’AFFREUSE BLESSURE, UNE CERTITUDE, LA RÉSURRECTION !

MERCI INFINIMENT AU COURAGE ET À L’EFFICACITÉ DES COMBATTANTS DU FEU !

ET PAR AVANCE UN TRÈS GRAND MERCI À TOUS CEUX QUI OEUVRERONT POUR LA RECONSTRUCTION !

Rejoignez-moi

sur  Instagram

sur  Twitter

sur  Facebook

Publié par 4 commentaires

L’amour

Mais oui

Tu as vu l’étrange

Aussi

En toi

En tes proches

Tu sais

Inhérente

La différence

Et sa sagesse

Sa complétude

Qui

Vacille en toi

Quand il se confronte

S’affronte

A la différence

Tant de fragilités

Dans nos vies

De convoitises

Vaines

Si dérisoires

Seul l’Amour

Sa profondeur

En le Tout-Autre

Sa Vérité

Résiste

Et si infiniment

Concilie

Réconcilie

© 2019 Kristel Saint-Cyr

Signe

Il est venu

Lui

Que l’on ne savait pas

Il est ici

De si loin

Sur le seuil

Et si près

Mais pourtant

Si peu prêt

Brisé

Et sans rien

Du nécessaire

Il est venu

Comme se vit

S’incarne soudain

L’espoir

L’ultime espoir

Et pour nous

Ce signe

D’une douceur

Celle du cœur 

Sa Joie

© 2019 Kristel Saint-Cyr

Être

Si différent

Es-tu

Toi l’étranger

Errant

Avec tant de tes frères

De lointains

Que je ne connais pas

Et qui effraient

Peut-être

Et pourtant

Si humblement humain

Tu m’enrichis

Sais-tu

Car par toi

Une grâce

Ce doux effort

De l’Amour

Qui écoute

Qui accueille

Par-delà tous nos conforts

Si jalousement tenus

Par toi

La naissance

Emerveillée

Et parfois douloureuse

Au meilleur de moi-même

Celui que je n’aurais pas su

Être

Sans toi

© 2019 Kristel Saint-Cyr

L’espoir

Voir là-bas

C’est comme

Attraper un rêve

Et tout oublier

De tant d’efforts

De tant de luttes

Inhumaines

Puis ouvrir sa main

Comme on ouvre

Son cœur

C’est voir ici

Toute l’immensité du ciel

Dans le plus humble

Le plus ténu

D’un espoir

© 2019 Kristel Saint-Cyr

Chance

Et il y avait

Cette image

Toute simple

D’une mère

Et son enfant

Si nus de silence

Au bord de l’oubli

De notre oubli

Mais un regard 

Ce regard

Minuscule

Et qui nous scrute

Nous interroge

Ô figure

Un regard

Qui appelle un avenir

Aurons-nous un cœur 

Pour lui donner sa chance

Toute sa chance

© 2019 Kristel Saint-Cyr

Poèmes extraits de mon recueil PAR DELÀ (INPI : DSO2019003772 ; ISBN : 979-10-93421-27-8)

« LE SEIGNEUR PROTÈGE L’ÉTRANGER.

IL SOUTIENT LA VEUVE ET L’ORPHELIN,

IL ÉGARE LES PAS DU MÉCHANT », Ps 145,9

 

Rejoignez-moi sur Instagram

sur Twitter

sur Facebook

Publié par 2 commentaires

INVITATION AU SALON DU LIVRE

Dédicace de mes derniers recueils de poèmes

Au SALON DU LIVRE

Qui se tiendra à la Mairie du 6e arrondissement

78, rue Bonaparte, Paris, 6e

Métro Saint-Sulpice

Le SAMEDI 1er DECEMBRE 2018

De 14h à 18h30

Recueils de poèmes :

LE ROYAUME

UN ABSOLU DE BEAUTE

LE DIVIN VERTIGE

L’AMOUR EN PLENITUDE

VASQUE D’INFINI

LA DOUCEUR TRANSPERCEE

LA DOUCEUR ET LE DON

Rejoignez-moi sur :

Instagram

Twitter

Publié par 4 commentaires

Obstinément

 

Autrefois

Il y avait le tien

Ô douleur

Ô déchirure

Le mien écartelé

Broyé

Ô si doux

Le chant d’aurore

De mon passé

Parmi les blés

Et l’or

De mon berceau

Mais je t’ai vu

Orage

Si avides

Ils t’ont décidé

Ceux qui décident

Et tuent

Les jeunes chairs

Si vives

Vibrantes

Ô nos toits ravagés

Détruits

Espoir de sang

Et pourtant

Ici

Nos mains nues

Dessinent le ciel

Toujours

Obstinément

© 2018 Kristel Saint-Cyr

La vie

Le passé noir

De ceux qui furent

Et qui durent

Ô le fer

Et la lame

Et si puissants

Les éclairs

L’incendie

Des bombes

Jamais ils n’oublièrent

Jamais ils ne fléchirent

Leur cri

Comment vivre

Âme brisée

Pour l’Amour créée

Et devenue feu

Qui tue

Comment vivre

Quand s’écroule

Le monde

Ô solitude désarmée

Errance immobile

Ah si tu savais

Miracle si pur

La Vie

Ta vie

Jamais Elle ne cède

L’Âme du monde

Mais broyée

Elle s’élève

© 2018 Kristel Saint-Cyr

Soie

Toujours un rêve

Porte le coeur

Toujours

Un rêve

Dans la brûlure

Des jours

Si jeune si frais

Dans l’incendie

De l’âme

Quand le ravage

Affole

Déchaîne

Et enivre le sang

Tu te souviens

Nul n’oublie

La douceur

Infinie

Où se berça

Jadis

Son enfance éblouie

En le cœur

Pour toujours une empreinte

Une nostalgie

La soie des printemps de la Paix

© 2018 Kristel Saint-Cyr

Divinement née

Comme

Elle t’écorche

T’entame

Et te souille

La guerre

Ô toi si fidèle

A un idéal voué

Qui veux la Justice

Et la Vérité

Comme il t’enrôle

Ton désespoir

Et le sais-tu

Tu seras lâche

Ou héros

Comme malgré toi

Et si modeste 

Car un inconnu

En toi s’est dressé

Te révèle

Quand brisées

Toutes limites

Et le monde bascule

Soudain dérobé

Inexorablement changé

Ah revivre

Mais comment guérir

Des blessures invisibles

Ô à jamais inhumaine

La guerre

Car divinement née

L’âme

Par pur Amour

Et pour l’Amour infini

La si humble

Âme humaine

© 2018 Kristel Saint-Cyr

La douceur

Comme il fut

Toujours

Violence

De ténèbres

Le ciel

De ta jeunesse

Eclats

De fiel

Incendies

De métal

Ô tes amis

Si chers

Déchiquetés

Leurs demeures

Eventrées

Tu ne sais déjà plus

Où reposer ton cœur 

Et ton âme

Sourd

Parmi le sang

Ô comme tu voudrais

L’oubli

Du fracas du chaos

La délivrance

Oui comme tu voudrais

Là-bas

Dis-tu

La douceur

© 2018 Kristel Saint-Cyr

Le cœur

Si facile

Simplement haïr

Fruit de l’offense

De l’humiliation

Qui fléchit et embrase

De la peur

Qui se protège

De l’incompréhension

Irréductible

Ô guerre

Des frères

Nés de l’Unique Pensée

D’un Unique Amour

Depuis toujours formés

Dans le Cœur 

De Dieu

Ô guerre

Des sangs versés

De l’irréparable

Blessure

Ô guerre

Des cœurs pliés verrouillés

Comme elle s’envenime

Ta plaie

Et comme tu veux

Désires la Paix

Le Cœur pur de la Paix

Si infiniment ouvert

Délivré

© 2018 Kristel Saint-Cyr

Poèmes extraits de mon recueil LE ROYAUME (INPI : DSO2018011530 ; ISBN : 979-10-93421-20-9)

Photos : Présentation en deux parties du monumental tableau de ZAO Wou-Ki intitulé En mémoire de May. Cette œuvre a inspiré tous les poèmes de ce recueil. L’atmosphère de douleur extrême qui la traverse, mêlée au souvenir plus ancien du bonheur, a mystérieusement rejoint ma sensiblité aux déchirures de la guerre, hantées par l’aspiration à la Paix, si présente dans le cœur de l’homme à toutes les époques.

Rejoignez-moi sur Instagram et sur Twitter

Publié par 4 commentaires

Clarté

Ô infini

De Ta Miséricorde

Si pure

Incandescence

En l’heure

Ultime

De la si humble

Déréliction

Ô répondre

À ce mystère

Du Pardon

Absolu

À l’offrande

Inespérée

Répondre

Par l’aveu

Le repentir

De tant d’injures

À Ton Coeur

Transpercé

Oui

Laisser Ta Clarté

Nous enrober

Nous élever

En Ta Miséricorde

Avant que survienne

Ta Justice

© 2018 Kristel Saint-Cyr

La joie

Surprise

De ce Corps

Clarté pure

Comme

Déjà Transfiguré

Car c’est bien cela

Qui serait su

L’ombre de la Croix

Le passage de la mort

Certes inévitables

Désormais inséparables

De la Splendeur

Promise

De notre Gloire

De sa Joie

En l’Unique

Ô Trinité Bienheureuse

© 2018 Kristel Saint-Cyr

Douceur

L’en bas

Tassé de brumes

Si pauvrement blotti

Ta Clarté

L’accueille

Et l’élève

Grâce pure

L’enrobe

D’un éblouissant

Bonheur

Ô Splendeur

D’En Haut

Ô Sainteté de la Croix

A jamais dressée

En notre monde

Mystère de douleur

Et d’infinie douceur

© 2018 by Kristel Saint-Cyr

Délesté

Ô Christ

Comme Tu étreins

La pensée

Et le cœur 

En ce tracé

Si pur

Cet abandon

Absolu

Et si humble

Ô Splendeur

Du Don parfait

Qui à jamais

Délivre

Ouvre

Son Ciel

A nos peines

A leur malheur

Soudain délesté

Elevé en Grâce

© 2018 by Kristel Saint-Cyr

Cristal

Ombre

De la Croix

Mais Splendeur

D’Amour pur

Ton Corps

Dessine déjà

La divine Hostie

Ô Chair vivifiante

Si vivante

Vibrante

Eucharistie

Car Frère

Mais Mère véritable

Es-Tu

Mère de nos cœurs 

Blessés

Opacifiés du péché

Et par Toi

Recréés

Cristal si pur

© 2018 by Kristel Saint-Cyr

Poèmes extraits de mon recueil UN ABSOLU DE BEAUTÉ (ISBN : 979-10-93421-18-6 ; INPI : 599510-06-07-18)

Photo : Tableau du peintre Jean FAUTRIER, Le Christ en Croix, exposé au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, à l’occasion de la rétrospective de son œuvre, Matière et Lumière, de janvier à mai 2018.

BIENVENUE AUSSI A VOUS SUR MES COMPTES   Instagram   et   Twitter